Danses africaines dans les landes et le pays basque; cours de danses africaines

Aller au contenu

Menu principal :

 
 

Partout sur la terre, dès leur naissance les femmes et les hommes s'expriment avec leur corps. Depuis leur apparition sur terre, ils ont toujours utilisé la danse pour prolonger les gestes de la vie, pour honorer« le créateur » ou les multiples divinités. Ainsi, au début de notre histoire, toutes les danses étaient rituelles et sacrées. Nos ancêtres ont dansé tous les évènements importants de leur vie. Loin d'être une simple distraction, la danse était un moyen de communication et une prière.

 
 

Dans la spiritualité africaine, l'être humain est un lien entre la terre et le ciel. L'énergie vitale part de la terre, passe par le corps pour rejoindre le cosmos et termine son cercle en retournant à sa source : la terre. La danse est aussi une médecine traditionnelle qui favorise la circulation de l'énergie et la confiance en soi. Elle nous permet de sentir et connaître chaque partie de notre corps, de retrouver son intégralité que la civilisation mutile, de sentir notre lien avec la nature et l'univers. Danser, c'est devenir oiseau, chant de la rivière ou de la mer, souffle du vent, lever du soleil ... et aussi:
*un moyen d'être présent à soi-même:
Au fur et à mesure le mouvement s'émancipe et libère des zones du corps immobiles voire figées.

 


Dans nos cours nous allons à la rencontre des danses des pays du Sahel et des danses des pays de la forêt unies pour raconter les évènements de la vie.

L'accent est mis sur l'adhérence des danseuses  et danseurs au sol, à la terre mère qui nous donne son âme.

Nous allons à la rencontre de nous-mêmes, de nos racines. Nous habitons notre corps, le sentons s'ouvrir et se débarrasser des blocages qui l'entravent ...



Les cours sont accompagnés par des musiciens artistes professionnels africains :

  • Philo  MAKUMTIMA des Ballets Nationaux  de Kinshasa (RDC) et d'Angola.

  • Fortuné NKOUNKOU du Congo Brazzaville co-fondateur de "Percussions NKOUNKOU" et des "Tambours de Brazza".

  • Rémi MASSENGO musicien chorégraphe et danseur des Tambours de Brazza.

  • José d’Angola et Ibrahim du Sénégal.


D’autre part d'Alice,  de  Dan sans oublier Xavier lorsque ses charges de famille le lui permettent.

Les chorégraphes, enseignants et danseurs sont :

  • Marie Françoise formée à l’enseignement des activités physiques par Jeunesse et Sport et aux danses africaines au plus profond de leurs racines.Elève en Afrique de plusieurs ballets nationaux au Mali notamment avec Dielma Koulybali , en Guinée Konacry et au Congo Brazzaville notamment avec Antoinette N’Guélélé


  • Rémi MASSENGO  du Congo Brazzaville danseur depuis l'âge de 8 ans, chorégraphe  et metteur en scène de nombreux ballets, notamment ELENGUI YA MBONDA, le Ballet National de la jeunesse, le Ballet EKEKO, le Ballet-Théatre MONANA....


 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu